Urbanisme

 

Le patrimoine industriel textile

Tourcoing

© E. Ducoulombier

La première mention de « Torcoin » remonte à 1080. Le bourg ne se doute alors pas que l’avenir en fera une puissante cité industrielle textile. Le premier tournant intervient en 1173 lorsque Philippe d’Alsace, comte de Flandre, signe un traité sur la fabrication de tissus à Tourcoing. Ce dernier autorise la vente de draps et d’étoffes fabriqués en Flandre et déjà, on évoque « l’immense filature de Tourcoing ». En 1372, les fabricants obtiennent un sceau auprès du roi de France, Jean II « Le Bon », pour marquer leurs produits. Ce sceau, blason de la famille de Mortagne, alors propriétaire des terres de Tourcoing, est à l’origine du logo actuel de la ville.

En 1491, Maximilien d’Autriche instaure une « Franche Foire » à Tourcoing et met donc la ville au rang des grandes foires de France. Le siècle suivant marque la diversification des productions avec la draperie, le peignage de la laine et la laine filée.

La ville et la production se développent et Tourcoing compte en 1693, près de 500 métiers à tisser. La cité  et la population passe de 20 000 habitants en 1825 à 81 600 en 1906.

L’apothéose de ce développement, preuve du rayonnement de la ville, arrive en 1906 lorsque Tourcoing organise l’Exposition Internationale des Industries Textiles, et se prolonge jusqu’à la seconde Guerre Mondiale.

La production textile perdure jusqu’à l’aube du XXIe siècle via notamment la vente par correspondance puis subit les effets de la désindustrialisation, les usines ferment et la question de leur devenir est soulevée. Nombre d’entre-elles sont conservées, restaurées ou réhabilitées et permettent de faire vivre le souvenir de cette fantastique « épopée textile ».

Fier de son glorieux passé, Tourcoing reste fidèle à sa longue tradition textile en se tournant à présent vers les textiles innovants avec l’implantation du CETI (Centre Européen des Textiles innovants). Inauguré le 10 octobre 2012 par Martine Aubry, cette plateforme d'innovation accompagne les entreprises et les invite à repenser leur vision du textile en leur proposant des nouveaux matériaux textiles et en utilisant les technologies des nouvelles fibres et nontissés. Le CETI témoigne d'une ville tournée vers le futur, qui cherche sans cesse le moyen d'innover.

 

Découvrez aussi...